Jardiner bio, c'est facile important avec Nature with Us

Retrouver le plaisir des bonnes choses. Consommer responsable et local. Prendre le temps d’observer le cycle des saisons. En cultivant votre jardin bio, vous participez à préserver notre belle planète avec des gestes simples et vous favorisez une alimentation de qualité. Nature with Us vous accompagne dans cette démarche éco-responsable et vous propose des solutions pour devenir le roi ou la reine des semis.

Jardiner bio chez vous, c’est facile !

Vous rêvez de faire pousser de savoureux légumes ? Vous aimeriez avoir sous la main des herbes aromatiques fraîches et délicieusement parfumées ? Lancez-vous dans la réalisation d’un potager écolo sur votre balcon ou dans votre jardin ! Il vous suffit de prendre quelques bonnes habitudes et d’appliquer des principes éco-responsables.

On commence par supprimer les produits chimiques. Dites adieu aux pesticides, désherbants et autres insecticides dangereux pour votre santé et néfastes pour la biodiversité… et remplacez-les par des produits naturels qui préservent vos plantations et améliorent la qualité du sol. Mais attention, il vous faudra sans doute enfiler votre tablier d’apprenti chimiste pour élaborer des décoctions et des engrais maison ! Prenez garde également à votre consommation en eau. Vous pouvez la limiter en espaçant les arrosages et en installant un récupérateur d’eau de pluie dans votre jardin ou des ollas en terre cuite sur votre balcon.

Quant à l’aspect esthétique de votre jardin bio, il risque d’avoir l’apparence d’un joyeux fouillis d’inspiration bohème plutôt qu’un beau jardin à la française parfaitement symétrique. La faute aux herbes folles et aux plantes vivaces qui sont de formidables lieux d’accueil pour les petits auxiliaires des jardins ! N’arrachez pas les orties, les pissenlits ou les prêles qui sont comestibles et particulièrement utiles pour pailler le jardin.

Et pour le choix des fruits et légumes à planter ? Qui dit consommation responsable, dit produits régionaux. Pas question de cultiver des kiwis ou des avocats si vous vivez dans une région sujette aux gelées.

La permaculture, une démarche accessible à tous

Lorsque l’on commence à planter ses premiers légumes et à observer leur croissance, on devient vite accro au jardinage. Petit à petit, on a envie d’en savoir plus sur des pratiques plus exigeantes, comme la biodynamie ou la permaculture. Cette dernière séduit de plus en plus de jardiniers, expérimentés ou novices, qui veulent conjuguer autonomie, consommation raisonnée et limitation du gaspillage. 

Bien plus qu’un modèle de jardinage, la permaculture est une véritable philosophie qui valorise les interactions équitables entre l’Humain et la nature. En un mot, il s’agit de créer un écosystème en équilibre : les légumes vivaces ont la force de résister aux attaques des limaces et des escargots, la plantation aléatoire limite les risques de maladies, le paillage confectionné avec des « mauvaises herbes » évite de bêcher la terre, l’accueil des auxiliaires favorise la lutte contre des envahisseurs gourmands…

On pourrait presque penser que la permaculture est idéale pour les jardiniers paresseux. Mais cet art de vivre nécessite cependant d’avoir le sens de l’observation et d’être organisé ! En effet, tout est une histoire d’optimisation : il est recommandé de structurer son jardin suivant des formes qui favorisent le chevauchement des plantations. La meilleure option : les carrés potagers qui permettent de cultiver de manière intensive sur une petite surface. D’ailleurs, même sur un balcon, il est très facile de se lancer dans l’aventure de la permaculture ! Grâce à des carrés potagers en hauteur et des ollas mis en place sur des pots, vous pouvez transformer votre espace extérieur en véritable jardin suspendu. 

Favorisez la biodiversité pour vos cultures

S’intéresser au jardinage naturel et à la permaculture, c’est prendre conscience de l’importance de la biodiversité dans un potager. Sans elle, impossible de créer ce fameux équilibre indispensable au bon développement de vos plantations. Alors pour que les espèces végétales et animales vivent en bonne harmonie, il faut prendre le temps d’observer l’environnement pour comprendre ses mécanismes naturels ! 

En laissant certaines mauvaises herbes, vous favorisez la venue d’insectes et de petits animaux qui protègent naturellement vos cultures. Les coccinelles, les syrphes, et même les limaces peuvent s’avérer très utiles pour entretenir votre potager. N’oubliez pas également de penser aux insectes butineurs, ces fantastiques pollinisateurs essentiels à la reproduction des plantes, des fruits et des légumes. Pour les attirer dans votre potager, plantez quelques fleurs mellifères et laissez la nature faire son œuvre !

Si vous avez une pelouse, ne soyez pas trop perfectionniste : les abeilles et les bourdons raffolent des crocus, des trèfles et des pâquerettes. Même sur votre balcon, n’hésitez pas à inviter les pollinisateurs à vous rendre visite en installant des carrés aromatiques agrémentés de quelques fleurs sauvages. Vous pouvez également construire un hôtel à insectes ou des nichoirs au bout de votre terrasse ou au fond du jardin. Cet abri à proximité des fleurs visitées permettra d’assurer la prospérité de votre potager.